Coupe de Belgique: la "P1" du Celtic Nassogne a fait trembler Fact Futsal Limal

Celtic Nassogne était le dernier représentant de séries provinciales lors des 1/16 de finale de la Coupe de Belgique (A.B.F.S.) qui se sont déroulés ce vendredi 4 janvier. L’aventure s’est arrêtée pour les leaders de la P1 luxembourgeoise, mais ceux-ci sont sortis par la grande porte chez les pensionnaires de D1 de Fact Futsal Limal. Les Brabançons auront dû attendre le dernier quart d’heure pour être totalement rassurés. Le mérite en revient aux adversaires qui, bien que rendant trois divisions, ont copieusement embêté leur hôtes, poussés par des supporters qui avaient effectué le déplacement en car. Leurs protégés ont d’ailleurs été les premiers à trouver le montant par K. Ergot après six minutes.

Il fallait ensuite quelque arrêts de Huynh pour empêcher Costa et Morgenstein d’ouvrir la marque, même si le rythme manquait cruellement dans leurs rangs. L’ouverture du score tombait à la 12e, suivi quasi dans la foulée du 2-0. A cet instant, on pensait alors que les locaux allaient dérouler. Mais Petrix réduisait l’écart. Si Costa rendait bien un break d’avance au repos aux siens, le match était loin d’être plié.

NASSOGNE PROCHE DU 3-3

D’autant que dès la reprise, c’est Nassogne qui prenait, contre toute attente Limal à la gorge. K. Ergot reprenait sur le montant, alors que Diouf loupait l’immanquable. Les joueurs limalois recadrés par leur coach au repos se ressaisissaient. M’Rabet frappait à son tour sur le cadre. Nassogne repartait de plus belle. K. Ergot ramenait les siens à un goal de l’exploit. Ce qui enthousiasmait les supporters des «Vert et Blanc». Le même joueur loupait la balle du 3-3, pourtant seul devant Reissman, préféré à Laaouini dans la cage. Diouf se heurtait, lui aussi au cadre. Limal venait d’être bousculé comme il ne l’attendait sûrement pas. Flairant le réel danger, les Brabançons se décidaient à enfin hausser la cadence. Les chiffres passaient ainsi à 6-2 en l’espace de six minutes. Cette fois, le trou était fait. Toutefois, Nassogne continuait avec ses tripes à inquiéter le portier adverse. A 6-3, Morgenstein passait gardien-volant. Sans doute pour préparer les futures échéances en championnat. Les deux équipes continuaient à se répondre en fin de partie, mais la qualification revenait finalement à Limal.

LA D2 DE BERLAAR AU PROCHAIN TOUR

On retiendra le beau geste des Limalois à l’issue de ce duel, qui ont applaudi avec leurs adversaires les supporters de Nassogne venus en masse. Ces derniers pouvaient être très fiers de leurs joueurs, qui seront parvenus à donner quelques sueurs froides à un adversaire, qui restait quand même sur un bilan de 13 sur 14 en championnat de D1. L’équipe luxembourgeoise a démontré qu’elle ne ferait nullement tache la saison prochaine en D3. Quant à Limal, l’essentiel était d’avoir éviter le piège, notamment grâce aux exploits individuels de Costa, Conchi ou M’Rabet.  Au prochain tour, les Brabançons se rendront, le vendredi 1er février chez les All Blacks Berlaar, qui jouent le titre en N2A et qui ont éliminé la D3 du MFC Rebecq pour arriver à ce stade de la compétition.


FACT FUTSAL LIMAL: 8

KS CELTIC NASSOGNE: 4

Buts: 12e Vitelli (1-0), 14e Morgenstein (2-0), 22e Petrix (2-1), 24e Costa (3-1), 31e K. Ergot (3-2), 33e Conchi (4-2), 35e Bouzid (5-2), 39e Morgenstein (6-2), 45e Martinet (6-3), 47e Morgenstein (7-3), 48e Diouf (7-4), 50e M’Rabet (8-4).

Fact Futsal Limal: Zachary Reissman (gardien), Saverio Vitelli (capitaine), Michaël Donahue, Mouhsin Bouzid, Wesley Conchi, Hichame M’Rabet, Edson Morgenstein, Thiago Costa, Leonardo Teles, Youssef Laaouini (gardien); Walter Bartolotti (coach), Benoît Fumière (adjoint), Mohamed Ben Lhaj (délégué), Francesco Greco (préposé à la table), Julien Klepper (kiné), Grégory Vanbuggenhout (commissaire).

KS Celtic Nassogne: Rémy Huynh (gardien), Deivy Thomas (capitaine), Adrien Javay, Guillaume Ergot, Pierre-Antoine Diouf, Arnaud Petrix, Kentin Ergot, Sylvain Martinet; Loïc Frères (coach), Tom Duterme (adjoint), Lenny Danese (préposé à la table).

Cartes jaunes: 50e M’Rabet, 50e Javay.

Arbitre: Christophe Blairon.

NICOLAS TOUSSAINT

Retrouvez l'album photos de ce match sur la page Facebook officielle de la LFFS en cliquant ici

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.