Coupe de Belgique dames: JS Lincent à cinquante minutes de la finale

Se dirige-t-on vers une finale 100% liégeoise en finale de la Coupe de Belgique féminine 2017? En tout cas, les deux équipes toujours engagées dans la compétition ont pris une option pour la finale prévue le samedi 3 juin à Vilvorde. Si Volvo La Calamine s'est imposé 7-3 contre Madry Charleroi en demi-finale aller, la JS Lincent en a fait de même contre Scholl Louvain: 6-4. Mais les Lincentoises se montrent prudentes avant le match retour, qui aura lieu ce vendredi 12 mai, à 19h, en terre flandrienne. «Tout dépendra de l'impartialité de l'arbitre», déclare d'entrée la C.Q. et joueuse de la JS Lincent, Sandrine Boulenger.

«A l'aller, alors que nous menions 6-1, l'arbitre ne nous a pas accordé deux penaltys, alors que tour à tour, Daphné Wertbrouck et Delphine Frépont se sont faites sécher dans la surface de réparation. Cela a engendré de l'énervement auprès de nos supporters et joueuses. Nous avons ainsi connu cinq minutes de flottement. Nos adversaires (NDLR: qui sont en tête de leur compétition en championnat) en ont profité pour se rapprocher à 6-4. Il faut dire que l'homme en noir venait apparemment d'Ostende...»
Les Lincentoises espèrent toutefois parvenir à gérer ce break d'avance. «Sportivement, une finale est toujours bonne à prendre. Ce qui est dommage, ce que même en cas de victoire finale, nous n'aurons même pas une petite récompense financière, alors que c'est le cas en coupe provinciale. Nous allons malgré tout tenter de valider notre ticket. On comptera une nouvelle fois sur notre gardienne, Nathalie Claes, habituée des grands rendez-vous. L'apport de Brigitte Wertbrouck, la tante de Daphné sera aussi primordiale. Elle a l'art de motiver les troupes.»

TEST-MATCH
Le mercredi 17 mai, les Lincentoises affronteront à Soumagne (19h) Volvo La Calamine pour déterminer le représentant liégeois qui participera à la finale des championnats francophones de la Ligue fixée le 20 mai à Namur (Tabora). «On pourrait retrouver les Germanophones en finale, même si Madry Charleroi, qui possède une joueuse brésilienne est loin d'avoir dit son dernier mot. Pour ce test-match du 17 mai, on fera notre possible. Les Calaminoises nous ont sorties en quart de finale de la coupe provinciale.»

Nicolas TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.