Championnat francophone espoirs:: la sélection de la "Province de Liège" sacrée championne après un test-match

La sélection de la "Province de Liège" a été sacrée championne francophone espoirs après avoir eu recours à un test-match à Andenne (province de Namur) contre la "Province du Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale". En tête, les deux équipes possédaient le même nombre de points et de victoires et à l’issue de la troisième et dernière journée disputée à Soumagne. Chaque équipe l’avait emporté à un reprise et concédé un partage dans les trois confrontations directes. Il a donc fallu trancher. Ce sont les Liégeois qui se seront montrés les plus forts en l’emportant 1-4. Pas spécialement au niveau du jeu proposé assez équilibré, mais en tout cas dans la gestion particulière de ce duel.

Après seulement sept minutes, la sélection liégeoise menait déjà par 0-3. Malgré la réduction des adversaires dans la foulée, les Brabançons, qui ne s’attendaient certainement pas à une entame de match aussi compliquée, sont sortis seuls de leur match. La nervosité a pris le dessus. La tension aura été palpable dans leur rang tout au long de la partie, au grand désarroi du coach, Mustapha Benali. Pourtant, à la reprise, ce sont les Brabançons qui ont pris le dessus. Le gardien liégeois, Julien Thys, a parfaitement négocié les ballons qu’il fallait. Le 1-4 signé par le capitaine, Nicolas Bauduin a achevé des Brabançons au mental défaillant. En cinq minutes, trois nouvelles expulsions (carte jaune) tombaient. Ce qui condamnait la sélection bruxelloise à terminer à… trois, vu son banc dépourvu, alors que le second gardien était déjà à ce moment rentré au vestiaire. Les Liégeois ont ainsi démontré qu’une rencontre capitale ne se gagnait pas seulement sur des qualités tactiques et techniques et qu’une bonne mentalité et un esprit d’équipe étaient aussi importants.
La "Province de Liège" reprend ainsi le titre que le "Brabant" lui avait chipé en 2017. «Cela aura été une édition spéciale, avec une sélection luxembourgeoise qui n’aura participé qu’à deux des trois journées et cette confusion lors de la dernière journée à Soumagne, où personne ne savait se prononcer sur l’identité de la sélection gagnante», déclare le coach, Marcel Sumkay. «On pensait sincèrement éviter ce test-match et que le goal-average général en notre faveur allait nous permettre de l’emporter. Finalement, on a dû disputer cette rencontre supplémentaire.»
Cette fois, plus besoin de sortir les calculettes. «Je pense que les deux sélections se valaient et que la différence s’est faite sur le plan mental. Les Brabançons ont montrés leur limite sur ce plan. Nous étions plus matures dans le jeu. On se plaignait à Soumagne de la qualité de l’arbitrage. Cette fois, rien dire: le duo (NDLR: namurois, composé de MM. Vansteenkiste et Laviolette) s’est fait respecter et a été à la hauteur. Il y a eu quatre expulsions au Brabant. A chaque, fois c’était justifié.»

LIEGE A VILVORDE POUR ÊTRE CHAMPION DE BELGIQUE

Dans le camp adverse, la pilule s’avalait difficilement. Même dans le vestiaire après le match, le retour au calme a pris un certain temps. Pas simple de recueillir des réactions. Finalement, José Pereira acceptait gentiment de nous parler. «Nous sommes les seuls responsables», reconnaissait ce dernier. «Il est vrai que la majorité des joueurs chez nous suivent le Ramadan (NDLR: ce qui était le cas aussi chez certains Liégeois) et que cela a peut-être eu une influence sur notre comportement. Le 0-3 rapidement encaissé n’a rien arrangé. Au lien de s’encourager, on s’est critiqué les uns et les autres. Malgré cette ambiance, nous n’étions certainement pas moins forts. Dès la reprise, nous sommes repartis avec de meilleures intentions. Il a fallu quelques arrêts du portier liégeois pour empêcher notre retour. Ce 4e but a mis fin à nos derniers espoirs. D’où cette frustration avec ces cartes jaunes.»

C’est la fin de l’aventure pour la "Province du Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale", au contraire de la sélection liégeoise. Celle-ci se rendra ce samedi 26 mai à Vilvorde (19h) pour tenter de décrocher le titre de champion de Belgique face à la Flandre Occidentale, qui a terminé au championnat de la V.Z.V.B. devant la Flandre Occidentale.

BRABANT WALLON/BRUXELLES-CAPITALE: 1

LIEGE: 4

Buts: 2e Pousset (0-1), 5e Bauduin (0-2), 7e Bauduin (0-3), 8e Taheri (1-3), 38e Bauduin (1-4).

Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale: Bilal Akar (gardien), Mohsin Bouzid, José Carlos Pereira Do Amaral, Bilal Ziani, Bilal Taheri, Redouane El Asmi (capitaine), Achraf Jbari, Melih Akarcan (gardien); Mustapha Benali (coach), Abdellatif Achaoui (délégué).

Liège: Julien Thys (gardien), Brian Montulet, Nicolas Bauduin (capitaine), Omar Darkaoui, Denis Pousset, Nourdine Nalbou, Amine Alcabir, Sernane Segniagbeto, Abdesadek Meraihi; Marcel Sumkay (coach), Julien Milissen (délégué), Michaël Laffineur (adjoint), Jean-Luc Demortier (adjoint).

Cartes jaunes: 14e Taheri, 43e Jbari, 44e Bouzid, 48e El Asmi.

Arbitres: Stéphan Laviolette et Renaud Vansteenkiste.

NICOLAS TOUSSAINT

Retrouvez l'album photos de ce match sur la page Facebook officielle de la LFFS en cliquant ici

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.