Championnat francophone espoirs 18/19: le Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale et le Hainaut au coude à coude

La première journée du championnat francophone espoirs 2018/2019 réservé aux sélections provinciales s’est tenue à la salle de Trazegnies. Les cinq provinces étaient représentées, dont bien évidemment celle de Liège qui avait décroché le titre la saison dernière lors d’un test-match face au Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale. Les Liégeois ont cette fois déçu. Après un bon début de tournoi (4 points sur 4), ils sont restés à quai. Leur chance de conserver le titre est très compromise. Tout devrait se jouer lors de la seconde et dernière journée entre le Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale et le Hainaut, qui ont partagé l’enjeu en confrontation directe et remporté tout le reste. Voici les réactions des coaches qui officiaient ce samedi.

Déjà la touche Maiolino au Hainaut
A la tête de la sélection du Hainaut, on retrouvait Manu Maiolino, l’un des coaches actuels de Sainte-Odile Jeunes Dour (N2A) et mythique gardien, à l’époque de notre équipe nationale. «J’avais rencontré Patrice Dessiméon et Gianni Duca lors des finales des dernières coupes provinciales», explique Manu Maiolino. «Ils m’avaient proposé le poste. Ce n’est toutefois que depuis trois semaines que cela s’est concrétisé. Je n’ai donc guère eu le temps de préparer cette première journée. J’ai fait parler mes connaissances pour constituer la sélection et lui distiller au moins un entraînement. De la saison dernière, il ne restait plus grand monde, hormis Alessio Petta.»
Et visiblement avec ce 7 sur 8, la mayonnaise a directement pris. «Le but était de reconstruire et nous voilà dans le coup pour décrocher le titre. Ce n’est toutefois pas le plus important. Je compte gérer la sélection sur le long terme en ouvrant la porte à un maximum de monde, qui aura les qualités pour intégrer la sélection. A Trazegnies, j’avais d’ailleurs repris trois gardiens qui ont tous joué: Meurée, Duvivier et Pascia. J’ai été agréablement surpris pour tous. Il y avait déjà une certaine osmose et un vrai esprit d’équipe. Le plus bel exemple est cette victoire contre Liège, où nous avons dû défendre en bloc pour préserver le 2-1. Avec Dany Garcia pour m’épauler, on ne pourra qu’encore progresser. On va se revoir une fois par mois et juste avant la seconde journée, on intensifiera le rythme des séances pour tenter de confirmer, sans aucune pression toutefois.»

La Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale est reparti à zéro

Au Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale aussi, un nouveau coach avait été désigné. Il s’agit de Hassan Maghfour, actuellement coach, joueur et C.Q. au sein du club de Bruxelles United, dont l’équipe fanion milite en P2. «J’ai postulé et ma candidature a été acceptée, alors que je ne m’y attendait pas vraiment», explique ce dernier. «C’était une expérience intéressante pour moi. Je suis quasi reparti de zéro. J’ai beaucoup disputé avec des coachs de clubs rencontrés en championnat pour établir ma sélection.»

Finalement, les Bruxellois n’ont concédé qu’un point face au Hainaut. «On était largement supérieur dans ce match d’ouverture, mais nous avons concédé l’égalisation en toute fin de partie. C’est dommage. Néanmoins au final, on se dit que ce n’est pas un si mauvais résultat. Le Hainaut est ensuite monté en puissance et a montré de belles choses. J’ai l’impression que c’était tout l’inverse pour Liège, qui au fil de la journée s’est éteint. J’ai vu de la cohésion chez nous et une sacrée ambiance tant dans la salle, que dans le car.»

Individuellement parlant, Chetian s’est distingué. «Il joue au B13 Anderlecht en P1, mais aussi chez les espoirs de D1 à Union Belge de Gooik. Il a inscrit des goals importants. Je le faisais monter au jeu lorsqu’il fallait, tout en le préservant quand le score était acquis. Globalement, tout le monde a répondu à mes attentes. On a bien représenté la province. En gardant la même dynamique, on peut espérer terminer en tête à l’issue de la 2e journée, même si tout reste à faire.»

Grosse déception pour la province de Liège

Les détenteurs du trophée de la province de Liège n’ont pas atteint le niveau espéré par leur coach, Marcel Sumkay. «J’ai ressenti un manque terrible d’envie», avoue ce dernier. «Nicolas Bauduin et Julien Thys, mon gardien n’étaient plus là, atteints par la limite d’âge, alors que Nalbou et Darkaoui étaient retenus par une autre compétition en Colombie. Cela n’explique pas tout. En l’emportant d’entrée 6-1 face à Namur, on a cru que c’était dans la poche. Nalbou (adducteurs) et Okiere (entorse) se sont blessés, alors que les plus anciens se sont ensuite reposés sur leurs lauriers. Cela est quand même passé contre le Luxembourg, mais ce manque d’engagement nous a coûté cher dans les deux matchs les plus importants.»

La déception était donc immense. «Les carottes sont déjà presque cuites pour nous, avec trois unités de retard sur le BW/BC et le Hainaut. D’autant que le titre ne se joue plus en trois journées, mais en deux. Si l’on veut créer l’exploit, il faudra réaliser un sans-faute et espérer aussi que le BW/BC et le Hainaut se neutralise. Cela fait beaucoup de conditions. J’ai quand même une belle satisfaction dans mon équipe. Elle s’appelle Mbazoa. Le joueur qui joue le titre en N3D de l’A.B.F.S. avec Herstal 1453 m’a épaté. Il est l’un des seuls à avoir donné le maximum lors de chaque match.»    

Le Luxembourg arbitre du titre?
Pointé souvent comme le petit Poucet lors des dernières éditions, la province de Luxembourg n’a nullement démérité, même s’il n’y a eu qu’une victoire fêtée contre Namur. «Nous n’avons pas eu de préparation à proprement parlé et je me suis même retrouvé à Trazegnies avec quatre joueurs que je n’avais jamais vus», explique le coach Michaël Binda, qui preste sa deuxième campagne. «Dans notre province, le football est largement privilégié. Certains avaient match en D2 ou D3 amateurs en soirée. Il n’était donc pas possible pour eux de venir avec nous. Malgré tout, les joueurs présents ont tout donné. On a débuté par les deux matchs les plus compliqués, sans être entassés. Nous avons aussi reçu les encouragement des sélections du BW/BC et de Namur. C’est que notre jeu ne devait pas être pas mal à voir. Mon gardien, Ramos Dos Santos, qui évolue en P2 à Halanzy n’était pas à 100%. Il a pourtant assuré avec brio. C’est même pour moi le meilleur portier de la journée. Chapeau aussi à Muric, qui joue en P1 au Gaumais St-Léger, le seul de la sélection à évoluer aussi haut. J’ai aussi apprécié le courage d’Antonio Rodriguez, qui était aussi diminué. J’espère que je pourrai préparer la seconde journée de façon optimale et accueillir de nouveaux talents. On n’aura plus rien à joueur pour le classement final, mais nous pourrions être l’arbitre du titre.»

Catastrophe pour Namur

Le coach de la sélection namuroise ne mâchait pas ses mots après le zéro pointé des siens. «Une bulle et un goal-average de quatre buts marqués pour vingt encaissés, c’est une catastrophe», déplore Quentin Sauvage. «Je m’attendais, au minimum à l’emporter face au Luxembourg. Même cela, nous avons été incapables de le faire. Nous avons été trop naïfs. Une fois le ballon récupéré, on repartait vers l’avant, sans se soucier de la couverture. En même temps quand un joueur se déconvoque quelques heures avant le tournoi et que mon gardien, Dimitri De Fabritis, après avoir livré toute la préparation vous dit que finalement, il ne pourra venir, c’est dur à avaler. On a dû rappeler d’urgence Estban Fallay, qui avait joué la veille son tout premier match comme portier en D3 avec BS Anhée (N3D). C’est un gardien de hockey à la base. Forcément, il n’avait pas vraiment l’habitude des relances, mais au moins, il a eu la gentillesse de nous dépanner. Il me manquait aussi Marouan Boujabout, blessé, actif en N3B à l’Inter Namêche. Son frère, par contre bien présent, Younes -seul élément de Nationale- est quand même parvenu à tirer son épingle du jeu. Il est motivé. Même si l’on n’aura plus rien à espérer pour la seconde journée organisée dans notre province, il m’a déjà dit qu’il se donnerait à fond. Avec le retour de son frère et si possible Diego Genard, du Purple Auvelais, qui rejoindra la sélection comme autre gardien, on espère enfin engranger quelques points.»

Notre interlocuteur voulait aussi mettre les choses au point vis-à-vis de certains commentaires de clubs de la province. «Des clubs nous reprochent de ne reprendre en majorité des joueurs des régions de Florennes et Mettet pour établir notre sélection. On en a convoqué bien d’autres, jouant notamment pour ces cercles qui nous critiquent. Mais à partir du moment où ces éléments nous font faux bond, il faut les remplacer. Ces clubs feraient donc bien d’abord de regarder dans leur propre assiette.»

Le classement

1. Hainaut 4 3 0 1 15 4 7

2. Brabant Wallon/BXL-Capitale 4 3 0 1 10 11 7

3. Liège 4 2 2 0 12 7 4

4. Luxembourg 4 1 3 0 8 17 2

5. Namur 4 0 4 0 4 20 0

Les sélections présentes à Trazegnies
Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale:
Hakim Benatia, Adbelmaoula Dkiyech, Bilal Hamdaoui, Bakour Mehhouti, Patrick Ferreiro, Bilal Chetian, Taoufik Atange, Charly Beeckman, Hamza Abouya, Soufiane Koubai, Walid Fadili; Hassan Maghfour (coach), Youness El Bodmoussi (délégué).
Hainaut:
Joric Meurée, Mike Pascia, Tommy Duvivier, Donovan Kopyka, Quentin Baudour, Cyril Declerck, Charles Graux, Hichem Guitoun, Alessio Petta, Adriano Poli, Aissa Saidane; Emmanuel Maiolino (coach), Dany Garcia Rendon (délégué).
Liège:
Brian Montulet, Amine Alcabir, Nourdine Nalbou, Sernane Segniagbeto, Paul Okiere, Julien Mbazoa, Denis Pousset, Thomas Cloes, Arnaud Kis; Marcel Sumkay (coach), Jean-Luc Demortier (adjoint), Julien Milissen (délégué), Michaël Laffineur (commissaire).
Luxembourg:
Guilherme Ramos Dos Santos, Loris Berg, Léo Ferauge, Arthur Hubert, Nicolas Leboutte, Ertan Muric, Antonio Rodrigues  Antunes, Nicolas Bonesire; Michaël Binda (coach), Freddy Merlot (délégué).
Namur:
Esteban Fallay, Aymeric De Noble, Younes Boujabout, Andy Devroye, Cyril Lambert, Quentin Marchal, Jules Martin, Nicolas Rossomme; Quentin Sauvage (coach), Anthony Charlier (adjoint), Romano Conde Da Silva (délégué), Jean-Pierre Delforge (commissaire).

Les techniques

Hainaut-Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale 1-1

Buts: 20e Chetian (0-1), 29e Declerck (1-1).

Arbitre: Orlans

C’était le baptême pour les deux nouveaux coachs des sélections représentatives, avec Manu Maiolino pour le Hainaut et Hassan Maghfour pour le Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale. On a assisté à un premier duel relativement fermé en première période, où l’on s’est pas mal observé. Le premier but est tombé en seconde période en faveur des gars de la Capitale. A quatre minutes du terme, les Hennuyers ont opté pour Poli comme gardien-volant. Une tactique payante. Le joueur du Magic Thulin (N2A), Declerck a arraché le nul à une minute du terme.

Liège-Namur 6-1
Buts:
8e Nalbou (1-0), 8e Mbazoa (2-0), 13e Mbazoa (3-0), 16e Cloes (4-0), 17e Kis (5-0), 29e Rossomme (5-1), 30e Kis (6-1).

Carte jaune: 21e Martin.

Arbitre: Remy

Privés de leur gardien, remplacé à la dernière minute par Fallay, les Namurois avaient déjà trois buts à remonter au repos. L’avalanche s’est poursuivie jusque 5-0, avant que Rossomme ne sauve l’honneur. Le champion en titre a toutefois eu le dernier mot, en fixant le score à 6-1.

Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale-Luxembourg 3-0
Buts:
15e Fadili (1-0), 17e Chetian (2-0), 19e Dkiyech (3-0).

Cartes jaunes: 10e Hamdaoui, 22e Muric.

Arbitre: Liefferinckx.

Les Bruxellois ont dû attendre la toute fin de la première période pour débloquer le compteur contre des Luxembourgeois très accrocheurs, mais surpris dès l’entame de la seconde période: 3-0. Les «Bleus» ont alors géré leur acquis.

Hainaut-Namur 4-1
Buts:
8e Saidane (1-0), 11e Baudour (2-0), 13e Poli (3-0), 25e Baudour (4-0), 28e Boujabout (4-1).
Arbitre: Orlans.

Le Hainaut a directement mis la pression en trouvant la latte par Rodrigues, qui entamait dans la foulée la marque. Deux nouveaux buts tombaient, toujours en faveur des Hennuyers avant le changement de côté. Les équipes se neutralisaient jusqu’au 4-0, signé Baudour, joueur en N2A à Magic Thulin. Les Namurois réduisaient le score en fin de match, sans que cela remette en cause le succès du Hainaut.

Luxembourg-Liège 2-4
Buts:
5e Rodrigues (1-0), 18e Alcabir (1-1), 20e Cloes (1-2), 20e Hubert (2-2), 27e Mbazoa (2-3), 28e Mbazoa (2-4).

Arbitre: Liefferinckx

Après cinq minutes, Liège obtenait un penalty, que son gardien, Montulet manquait, contré par son vis-à-vis luxembourgeois. Sur le contre, le Luxembourg ouvraient même le score et parvenait à tenir ce score arsenal jusqu’au repos. Dès la reprise, Alcabir et Cloes inversaient la tendance. Le Luxembourg répliquait via Mbazoa et trouvait aussi le cadre par Ferauge. Finalement les Liégeois s’en sortaient dans les dernières minutes, non sans mal.

Namur-Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale 0-5
Buts:
16e Chetian (0-1), 17e Mehhouti (0-2), 21e Dkiyech (0-3), 22e Dkiyech (0-4), 25e Benatia sur penalty (0-5).

Carte jaune: 26e Abouya.

Arbitre: Remy.

Après avoir tenu les Bruxellois en respect en première période, les Namurois -qui ont même trouvé le cadre- se sont effondrés dès la reprise. En cinq minutes, le score est monté à 3-0. Dkiyech faisait même 0-4 dans la foulée et le gardien, Benatia se faisait même plaisir en transformant un penalty pour fixer le score.

Liège-Hainaut 1-2

Buts: 2e Petta (0-1), 7e Kis (1-1), 13e Guitoun (1-2).

Carte jaune: 22e Poli.
Arbitre: Orlans.

Le Hainaut trouvait la faille après seulement deux minutes, avant la réplique de Kis. Les Hennuyers viraient toutefois en tête au repos et reprenait de plus belle en trouvant deux fois le cadre par Petta et Guitoun. Incapables de réagir, les Liégeois tentaient le tout pour le tour avec Alcabir comme gardien-volant pour les deux dernières minutes. Sans résultat.

Namur-Luxembourg 2-5
Buts:
3e Muric (0-1), 17e Devroye (1-1), 19e Leboutte (1-2), 20e Leboutte (1-3), 21e Rodrigues (1-4), 29e Hubert (1-5), 30e Martin (2-5).
Arbitre: Liefferinckx.

Toujours sans aucun point avant cette rencontre, les deux équipes avaient à coeur de débloquer le compteur. Les Luxembourgeois ouvraient le score un peu contre le cours du jeu, avec ensuite le cadre plusieurs fois heurtés par les deux formations. Namur recollait à la reprise. Cela n’était qu’un feu de paille. Le Luxembourg prenait le large à 1-4 en deux minutes à peine. Devroye passait gardien-volant, sans que cela ne change la tournure des événements.

Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale-Liège 2-1

Buts: 2e  Pousset (0-1), 2e Chetian (1-1), 28e Chetian (2-1).

Cartes jaunes: 18e Okiere, 18e Atange, 25e Pousset.

Arbitre: Remy

Cette rencontre démarrait sur les chapeaux de roue avec le but d’ouverture liégeois, suivi sur la remise par l’égalisation. L’intensité retombait ensuite et le score restait figé jusqu’au repos. La tension augmentait par la suite et trois joueurs étaient priés de regagner les vestiaires pour carte jaune. On s’acheminait vers ce nul, lorsque Chetian, l’un des meilleurs joueurs du tournoi s’en allait crucifier le portier liégeois pour rafler la totalité de la mise. 


Hainaut-Luxembourg 8-1
Buts:
3e Muric (0-1), 8e Kopyka (1-1), 11e Petta (2-1), 12e Poli sur penalty (3-1), 12e Petta (4-1), 16e Saidane (5-1), 26e Petta (6-1), 27e Poli (7-1), 29e Poli (8-1).

Carte jaune: 12e Ferauge 

Arbitre: Orlans

Le Luxembourg a fait illusion dès les premiers instants en prenant l’avance, avant que le Hainaut n’enclenche la seconde pour mener 4-1 au repos. La messe était dite et les Hennuyers ont profité du deuxième acte pour soigner le goal-average, qui leur a permis ainsi de prendre grâce à cette différence de buts la tête du classement devant le Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale à l’issue de cette première journée.

Le classement des buteurs

5: Chetian (BW/BC)

4: Petta, Poli (Hainaut); Mbazoa (Liège)

3: Dkiyech (BW/BC); Kis (Liège)

2: Baudour, Saidane (Hainaut); Cloes (Liège); Hubert, Leboutte, Muric, Rodrigues (Luxembourg)

1: Benatia, Fadili, Mehhouti (BW/BC); Declerck, Guitoun, Kopyka (Hainaut); Alcabir, Nalbou, Poucet (Liège), Boujabout, Devroye, Martin, Rossomme (Namur).

En bref

A Namur. La seconde et dernière journée se déroulera en province de Namur, le samedi 27 avril 2019.

Champion. L’équipe qui terminera en tête à l’issue de la deuxième journée sera sacrée championne francophone. Elle disputera ensuite, à Vilvorde la finale nationale contre le représentant de la V.Z.V.B.

Visionneurs. On notait la présence de quelques coaches de Nationales, comme Christopher Becker, venu voir à l’œuvre deux de ses joueurs, Declerck et Baudour (Magic Thulin-N2A), mais aussi le coach du GS Hoboken (N1), Karim Akajoua, débarqué en voisin, puisqu’il habite Courcelles. L’Auvelaisien, Antoine Mageren, champion de Belgique de D1 et vainqueur de la Coupe de Belgique comme gardien avec ARB Hamme la saison passée est aussi venu passer une tête.

Un reportage de NICOLAS TOUSSAINT

Retrouvez l'album-photos de cette journée sur la page Facebook officielle de la LFFS en cliquant ici

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.