Chamilk Bruxelles n'envisageait pas d'aller à Sel. Thulin

Family La Louvière, pensionnaire de Nationale 2A  l'A.B.F.S., a dû avoir recours à l'épreuve des tirs au but pour venir à bout de la "Nationale 3B" de Chamilk P. Bruxelles (photo) en 1/16 de finale de la Coupe de Belgique. Un match que les Bruxellois géraient pourtant au premier acte (3-1), avant que les joueurs ne prennent un décision pour le moins surprenante. «Ils ont décidé de lâcher prise», déclare le C.Q. du club, Mohamed Mezgout. «On savait qu'en cas de qualification, on recevrait encore dans notre salle le vainqueur de Mist Wemmel-Inter Huy (N.D.L.R.: ce sont les Hutois qui sont passés) mais qu'ensuite, si tout ce passait bien, on devrait normalement se rendre en 1/8 de finale à Selaklean Thulin. Visiblement, ce possible déplacement n'enchantait guère mes troupes. Celles-ci ont donc décidé d'anticiper en ne jouant plus le jeu en seconde période.»

La suite du match fut alors aberrante. «Mes joueurs continuaient à attaquer, mais une fois en mesure de conclure, ils revenaient dans leur camp. Si on avait voulu, on se serait au moins imposer avec six buts d'écart. L'adversaire n'était nulle part.»
C'est ainsi que les «Loups» sont revenus à 4-4 au terme du temps réglementaire. «Durant l'épreuve des tirs au but, mon gardien, Tarik Kallidou a voulu tirer le premier, lui qui n'est pas vraiment un spécialiste. Il a quand même marqué. Après la première série (3-3), mon portier a voulu tirer à nouveau. Il a cette fois manqué et Family a ainsi obtenu sa qualification.»
A l'issue de ce épilogue, notre interlocuteur était logiquement fâché. «J'ai trouvé cette réaction stupide. Mais qu'est-ce que je pouvais faire? Les joueurs m'ont dit qu'ils mettraient désormais toutes leurs forces dans le championnat. J'espère qu'ils tiendront parole.»

RETROUVER LA D2
Victime d'une seconde relégation de suite fin de saison passée, les ex-finalistes des play-offs de D1 de 2013 occupent le seconde place en Nationale 3B. «Il y avait encore quelque vacanciers en début de saison, ce qui explique notre mise en route délicate. Maintenant que tout le monde est opérationnel, nous sommes remontés dans la hiérarchie. Nous avons misé sur un mélange entre joueurs d'expérience comme Adil Laarissi, Sophiane Ibrahimi ou encore Tarik Kallidou et des jeunes prometteurs tel Lehhit. Cela porte ses fruits. Nous avons déjà fêté huit succès pour seulement deux revers.»
L'équipe va tenter de remonter directement en D2. «C'est dans nos cordes. Le leader de River Plate Morlanwelz nous a battus à l'aller, mais nous étions loin d'être au complet. J'ai moi-même dû m'aligner. Il y aura un match retour...»
Ce vendredi, c'est un déplacement au MF Seillois qui s'annonce. «On visera la victoire pour continuer à mettre les pression sur les «Argentins».»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.