Bruxelles Nord a réalisé le plus gros écart du premier tour de la Coupe de Belgique (ABFS)

Neuf buts, c'est l'écart maximal enregistré lors des trente-cinq rencontres du premier tour de la Coupe de Belgique organisée par l'A.B.F.S. Cette partie a opposé Bruxelles Nord, pensionnaire de la P1 de la Province du Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale à Blampain's Team Braine-le-Comte (N3C). Elle s'est soldée sur le score de 12-3. «Nous avons très bien entamé la rencontre en menant 3-0 au terme du premier quart d'heure», explique l'homme à tout faire du club et C.Q., Youssef Moustahfid. «Le score est ensuite passé à 4-1. C'est alors que nos adversaires qui contestaient les décisions arbitrales ont écopé d'une première carte rouge. Cela ne s'est pas arrangé par la suite.

Dès la reprise, l'homme en noir a exclu un second joueur adverse. A cinq contre trois pratiquement toute la seconde période, il n'y a évidemment plus eu de match. Nous avons empilé les buts, même si cela n'était forcément plus amusant pour les deux équipes. C'est néanmoins un succès mérité. Même avant ces exclusions, nous dominions notre sujet.»
Si Bruxelles Nord a eu l'opportunité de participer à cette compétition, c'est en raison de son accession jusqu'en finale de la coupe provinciale perdue. «Nous aurions déjà dû disputer la Coupe de Belgique en 2014-2015, mais suite à une souci administratif, nous avions écopé d'une défaite par forfait au premier tour.»
C'est le 1er septembre que les Bruxellois ont débuté leur championnat de P1 lors d'un revers à Euro United Bruxelles (6-1). «Nous avons connu un préparation tardive et comme ce match avait lieu un vendredi à une heure avancée (19h), nous n'avions pu réunir un groupe compétitif.»
Depuis, l'équipe était restée au repos jusqu'à ce premier tour de Coupe de Belgique. «Cela faisait plus de vingt jours sans match officiel dans les jambes. Du coup pour préparer ce rendez-vous, nous avions disputé deux rencontres amicales face à la P2 de Colombus Bruxelles et Albacars Berchem, dont l'équipe fanion évolue en D2. Grâce à ces rencontres, nous avons pu tenir le rythme.»

NON A LA D3
L'aventure se poursuit et l'équipe va accueillir au second tour Engie CHU Liège, qui a lutté la saison passée pour le titre en N2B, mais qui connaît un début d'exercice 2017-2018 un peu plus compliqué: 3 sur 8. «Cela risque de se corser, mais nous ne partons pas battus d'avance. Ce math se disputera le 20 octobre et d'ici là, nous aurons enfin accumulé quelques matchs en championnat. Nous n'avons pas vraiment de grosse prétentions. On nous a demandé de rejoindre la D3 via notre 4e place en P1. Nous avons poliment refusé. On ne s'estime pas assez solide surtout, financièrement pour prendre le risque. Toutefois, si l'un ou l'autre sponsor se présentait à nous pour nous épauler, nous pourrions alors franchir le pas, si nous terminions cette saison en ordre utile.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.